Quels impôts pour les étudiants ?

08 juil 2020

Fiche d'impôt

Contrairement à une croyance encore persistante, le statut d’étudiant ne vous dispense pas de déclaration de revenus. Faisons le point ensemble sur ce que vous devez déclarer ou non et sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous…

Impôt étudiant : deux solutions pour déclarer vos revenus

Vous pouvez effectuer votre déclaration de revenus de deux manières : soit vous remplissez votre propre déclaration avec votre propre numéro fiscal, soit vous vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents en tant qu’enfant majeur.

Se rattacher au foyer fiscal des parents
Le rattachement au foyer fiscal, en fonction de chaque situation familiale, peut être plus ou moins avantageux. En effectuant votre demande de rattachement au foyer familial, vous ajoutez une demi-part supplémentaire au nombre de parts fiscales que compte le foyer. Ainsi le montant de l’impôt familial sera diminué lors du calcul de l’impôt sur le revenu (la part de quotient familial est modifiée). Sachez aussi que les étudiants de moins de 20 ans rattachés au foyer fiscal familial permettent à leurs parents, en fonction des situations, de bénéficier de certaines allocations familiales. En revanche, si vous choisissiez d’être rattaché au foyer familial, vos parents doivent obligatoirement déclarer les revenus que vous avez perçus au cours de l’année. Il en est de même si vous avez des frères ou des sœurs rattachés au foyer fiscal : l’ensemble des revenus doit être déclaré à l’administration fiscale.

Faire soi-même sa déclaration d'impôts en tant qu'étudiant
Cette autre option a plusieurs avantages… D’abord, en faisant votre propre déclaration au fisc, vous pouvez bénéficier de l’exonération de taxe d’habitation si vos revenus perçus au cours de l’année d’imposition sont faibles. Si avez choisi la première option, un allégement de cette taxe reste possible mais il faut présenter l’avis d’imposition à votre centre des impôts. En faisant votre propre déclaration fiscale, vous êtes également éligible à la prime d’activité, ce qui est impossible avec la première option.

Quels revenus sont exonérés d'impôts lorsqu'on est étudiant ?

Certains revenus sont exonérés, voici la liste de ceux-ci :

  • Les bourses du Crous
  • Les gratifications perçues lors d'un stage sauf s’ils dépassent 18 255€ sur l’année (chiffre 2019)
  • Les revenus de votre job étudiant en dessous 4 564€ sur l’année (chiffre 2019) et si vous avez moins de 26 ans au 1er janvier de l’année
  • Le salaire en alternance (contrat d'apprentissage), si la somme n'excède pas 18 255€ (chiffre 2019)
  • L’indemnité de votre VIE, VIA, VSI ou Service Civique
  • La gratification et la prise en charge des frais versés dans le cadre d'une mission CES
  • Les indemnités versées dans le cadre du volontariat associatif.

Quels revenus déclarer aux impôts en tant qu'étudiant ?

Par conséquent, voici tout ce que vous devez communiquer lors de votre déclaration d’impôt sur le revenu :

  • Les revenus de votre éventuelle activité professionnelle si vous avez perçu plus de 4 564 € en cours d’année (chiffre 2019) et que vous aviez moins de 26 ans au 1er janvier de cette même année. Attention, si vous aviez 26 ans ou plus au 1er janvier de l’année, tous vos revenus doivent être déclarés, même les plus occasionnels ou les revenus exceptionnels
  • L’ensemble de vos revenus micro entrepreneur
  • Les bourses d'études allouées pour des travaux de recherche
  • Les allocations d'année préparatoire et sommes versées par l'État aux étudiants d'une école administrative et les sommes versées dans le cadre du volontariat dans les armées
  • S’agissant des stages, ils ne sont à déclarer que si la somme perçue excède 18 255 € sur l’année (chiffre 2019). En revanche, les rémunérations perçues dans le cadre d’un contrat de professionnalisation doivent toutes être déclarées
  • Enfin, si vous percevez une pension alimentaire, celle-ci doit être déclarée.

Pour conclure, gardez en tête que ce n’est pas parce que vous indiquez des revenus perçus lors votre déclaration d’impôts que vous serez automatiquement imposable. L’imposition des revenus dépend de beaucoup de paramètres (de votre revenu fiscal de référence, du barème progressif de l’impôt et de votre taux personnalisé, du revenu fiscal de vos parents le cas échéant, de leurs éventuels avantages fiscaux, de certaines charges déductibles, etc.)

Ce qui pourraitvous plaire

Jeune étudiante

21 oct 2019

Quels débouchés après une école de commerce ?

Les diplômés d’une école supérieure de commerce n’ont a priori pas de mal à intégrer le marché du travail, en témoignent les enquêtes d’insertion professionnelle annuelles rendues publiques pour certaines. À l’IPAG, le taux de jeunes diplômés trouvant un emploi dans les 6 mois qui suivent leur sortie d’études est de 99%. En fonction du diplôme (Programme Grande École, BTS, Bachelor, BBA, MBA), de la spécialisation choisie et de leur profil, ces étudiants qui entrent pleinement dans la vie active travaillent dans divers secteurs d’activité. Petit tour d’horizon des débouchés et des métiers exercés par les jeunes -ou moins jeunes- alumni des grandes écoles de commerce...

Lire l'article

Un entretien entre une jeune étudiante et son maître d'alternance

07 nov 2019

Nos conseils pour trouver une alternance en entreprise

Parce qu’elle offre de nombreux avantages, la formation en alternance séduit aujourd’hui de plus en plus d’étudiants. Obtention du statut de salarié, financement des frais de scolarité par l’entreprise, acquisition d’une solide expérience professionnelle… autant d’arguments qui plaident en faveur des études en alternance. Et puisque de plus en plus de cursus sont ouverts à l’alternance, voici quelques conseils pour trouver une entreprise d'accueil où effectuer votre formation pratique sur le terrain.

Lire l'article