En quoi consiste l'économie circulaire ?

14 sep 2021

economie-circulaire

De nombreuses manières de travailler, de consommer et de gérer une entreprise ont été repensées ces dernières années en faveur de la préservation des ressources. L’économie circulaire fait partie des nouveaux modèles de gestion. Qu’est-ce que l’économie circulaire exactement ? Quels sont ses 7 piliers ? Quels sont les avantages à développer l’économie circulaire ? Comment se former pour appliquer ce principe ? Nous vous dévoilons tout dans ce dossier complet.

Qu'est-ce que l'économie circulaire ?

L’économie circulaire est un ensemble de moyens et de méthodes visant à optimiser et à repenser l’utilisation des ressources et des énergies. Selon l’ADEME (agence de la transition écologique) : « L’économie circulaire vise à changer de paradigme par rapport à l’économie dite linéaire, en limitant le gaspillage des ressources et l’impact environnemental, et en augmentant l’efficacité à tous les stades de l’économie des produits. »

Quels sont les 7 piliers de l'économie circulaire ?

Le concept d'économie circulaire implique un grand nombre d'acteurs, dans de nombreux secteurs. Ses enjeux sont multiples, à la fois environnementaux, sociaux, sociétaux et économiques. Certains grands principes régissent ce concept quel que soit le secteur :

  • L’approvisionnement durable : l’extraction et l’exploitation des ressources sont faites de manière plus durable, de sorte à limiter le gâchis, les déchets et l’impact de notre consommation sur l’environnement. Cela concerne l’exploitation des ressources agricoles, forestières, minérales. Les achats doivent également être durables, équitables, éthiques et solidaires (ils doivent s’inscrire dans la réglementation et les stratégies RSE de l’entreprise).
  • L’écoconception : chaque service, procédé ou produit doit être conçu en tenant compte de l’ensemble de son cycle de vie. Ce dernier doit être respectueux de l’environnement, de la construction à la fin de vie du produit ou du projet (limitation des déchets).
  • L’écologie industrielle et territoriale : les entreprises doivent mutualiser leurs besoins autant que possible en partageant et en consommant les ressources disponibles sur leur territoire. Les produits comme les déchets doivent, si possible, être produits, acheminés, détruits, recyclés ou brûlés localement. Ainsi, il est possible d’optimiser les équipements, les ressources comme l’eau, les énergies et même les expertises grâce à une approche inspirée des écosystèmes naturels.
  • L’économie de la fonctionnalité : il s’agit de privilégier la vente de services à la vente de produits afin de limiter le phénomène de surconsommation. Une société de construction de tracteurs peut par exemple mettre en avant la possibilité de louer des produits plutôt que de les acheter.
  • La consommation responsable : les acheteurs et consommateurs doivent effectuer leur choix en tenant compte de l’impact environnemental du produit convoité lors de chaque étape de son cycle de vie.
  • L’allongement de la durée d'usage : la réparation, le changement de pièces, la vente ou le don d’occasion permettent de ne plus jeter, mais de réutiliser les produits (réemploi ou réutilisation).
  • L’amélioration de la prévention, de la gestion, du recyclage des déchets : les déchets recyclés peuvent générer de nouveaux matériaux, eux-mêmes réutilisés dans la conception de produits, pour leur offrir une seconde vie. La gestion des déchets doit se faire en fonction du type de déchet à jeter ou à recycler, tandis que la production de déchets doit être limitée. On peut par exemple privilégier les produits réutilisables aux produits jetables.

Pourquoi développer l'économie circulaire ?

L’économie linéaire, un ancien modèle économique très répandu dans le monde, a engendré de nombreuses consommatiques. Il ne prenait pas en compte la notion de préservation environnementale, donc pas la nécessité d’optimiser nos modes de production et de consommation. En continuant ainsi, nous risquons d’épuiser la totalité des ressources de la planète rapidement, mais aussi de la polluer de manière irréversible. Opter pour une économie circulaire est donc un geste indispensable pour l’environnement, qui permettrait de plus de préserver notre modèle économique. L'économie circulaire permet en effet de répondre à de nombreux enjeux environnementaux, sociétaux, et économiques (création d'emploi, lien social, taux de recyclage et réutilisation en hausse, consommation des ressources et matières premières plus éthique et respectueuse, etc.).

Comment appliquer l'économie circulaire en entreprise ?

Vous l’avez compris, nos habitudes de consommation (déchets de l’industrie, gaspillage, consommation des ressources immodérée, pollution, obsolescence des produits, décharges sauvages, gaspillage alimentaire, incinération des ressources polluantes, épuisement de l’eau...) ont un impact néfaste sur l’environnement. Il est essentiel pour les entreprises de s’inscrire dans une démarche de croissance verte, de développement durable et donc d’économie circulaire, toutes ces notions étant étroitement liées. Voici quelques conseils pour appliquer l’économie circulaire en entreprise :

  • Impliquer l’ensemble des collaborateurs, de la direction et de la hiérarchie dans le projet.
  • Créer un comité de pilotage du projet.
  • Dresser un état des lieux de l’entreprise.
  • Définir un plan d'action qui prend en compte les grands principes du concept et se fixer des objectifs précis.
  • Enfin, il est primordial d’impliquer ses partenaires à tous les niveaux de la chaîne de valeur (clients, partenaires, etc.).

Se former pour mettre en place les principes de l'économie circulaire en entreprise

Vous souhaitez mener la transition vers une économie circulaire dans votre entreprise ? Apprendre à mieux exploiter les ressources naturelles tout en préservant la croissance économique de votre entreprise ? L’IPAG Business School vous propose de nombreux cursus de formation à l’économie circulaire, comme la formation à la transition écologique, la formation business models durables, la formation au RSE ou encore la formation efficience énergétique. Nous vous proposons des formations courtes, mais aussi de nombreux cursus de formation longue, en présentiel ou à distance. Faites votre choix en fonction de vos besoins, de votre profil et de votre projet professionnel !

Ce qui pourraitvous plaire

transformation-digitale

09 mar 2021

Quels sont les enjeux de la transformation digitale en entreprise ?

La transformation digitale est un processus visant à intégrer les technologies digitales à l’ensemble des stratégies menées par une entreprise. C’est désormais une nécessité : internet et ses utilisateurs sont en perpétuelle évolution. À l’heure de la révolution digitale, les différentes technologies tiennent une place essentielle dans le monde des entreprises. Chacune d’entre elles doit être capable de modifier son business-model pour y inclure des outils numériques et rester compétitive aux yeux de ses clients. Mettre en place une stratégie de transformation digitale permet également de comprendre les nouveaux comportements et les nouvelles pratiques qui voient le jour, et d’y répondre. Dans ce nouvel article, nous vous disons tout du processus de digitalisation des entreprises.

Lire l'article

etudiant-e-learning

04 mar 2021

Qu’est-ce que le e-learning ?

Alors que l’offre en matière de e-learning s’étoffe de jour en jour et que les formations dites « online » s’installent progressivement dans le catalogue des principaux organismes de formation mais également des grandes écoles comme l’IPAG, faisons le point sur ce qui se cache derrière l’appellation « e-learning ». Comment fonctionne une formation en e-learning ? Quels sont les avantages et les limites des formations à distance ? Pourquoi faire ce choix ? Dans cet article, nous vous rappelons tout ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle manière d’apprendre.

Lire l'article