Futur trader ? Comprendre les salaires et les carrières

22 jan 2024

Futur_trader_Comprendre_les_salaires_et_les_carrières

Qui ne s’est jamais imaginé à la place d’un trader, à Wall Street, en train de jongler entre achats et ventes, des enjeux financiers colossaux entre les mains ? Loin d’être un simple employé de banque, le trader manipule en finesse des sommes d’argent parfois considérables tout en minimisant les risques pour ses clients. Avec l’école de commerce IPAG, découvrez le véritable salaire des traders, les facteurs agissant sur leur rémunération et les études pour devenir un futur trader dynamique et aguerri.

Qu'est-ce qu'un trader ?

Vous avez sûrement une petite idée de ce que représentent les métiers du trading. Trading signifie commercer, marchander, négocier en anglais. Ce terme désigne le fait d’animer un marché en effectuant les meilleures opérations possibles en termes d’achat et de vente. Le trader sait évoluer au sein de l’effervescence de marchés en fluctuation et use de sa réactivité pour générer du profit lors d’échanges internationaux.

Grâce à une maîtrise poussée des mathématiques, des statistiques et de l’informatique, mais aussi avec une approche tactique des notions économiques mondiales, le trader exploite son plein potentiel de différentes manières.

Il peut être trader en banque, ou indépendant. Il peut aussi opérer pour différents types d’institutions financières telles que des sociétés d’investissement ou des entreprises cotées en bourse. Le trader qui agit au nom d’une société manipule les fonds qu’on lui confie, tandis que le trader indépendant met en jeu son propre capital.

Quelques qualités sont indispensables pour exercer ce métier complexe :

  • vivacité, agilité d’esprit ;
  • adaptabilité ; grande résistance à la pression et au stress ;
  • facilités avec les mathématiques et les outils de statistiques ;
  • maîtrise de l’anglais.

Quels sont les facteurs qui déterminent le salaire d'un trader ?

Difficile de donner des limites au salaire d’un bon trader. Pour comprendre comment la rémunération d’un trader peut fonctionner, il faut prendre en compte les facteurs qui la conditionnent :

  • Le niveau d'expérience : un trader ayant de l’expérience dans le métier dégage plus facilement des revenus intéressants. En conséquence, il est rémunéré par un salaire plus élevé.
  • La spécialisation : certains traders se spécialisent sur un type bien particulier d’investissement. Cela peut leur permettre de se démarquer et donc de négocier un salaire plus attractif auprès des sociétés qui sont intéressées par leur profil.
  • La localisation géographique : quoique le salaire d’un trader français reste intéressant, il reste moins bien rémunéré que ses confrères américains, belges ou luxembourgeois. Cette différence est liée à l’encadrement des bonus perçus, qui sont plafonnés en France. Généralement, le trader exerce dans des grandes villes situées à proximité de grandes places boursières (Paris, New York, Londres, Tokyo, etc.).
  • Les types de produits financiers négociés : plus les portefeuilles qu’on confie au trader sont importants, plus il peut rapporter gros et plus il sera récompensé en conséquence pour sa prise de risque. De même, un trader indépendant peut gagner plus s’il place un peu plus de son propre capital en bourse. Il pourra aussi tenter des opérations plus risquées, mais qui pourraient lui rapporter gros.

Quels sont les salaires moyens des traders ?

Les estimations des salaires moyens d’un trader tournent autour de :

  • 4 000 à 6 000 euros brut mensuels en tant que trader débutant ;
  • 5 000 à plus de 10 000 euros brut mensuels en tant que trader expérimenté, ce à quoi il faut ajouter les primes, qui peuvent multiplier son revenu par 8 (en moyenne).

Certains traders seniors parviennent même à toucher 200 000 € par an hors primes.

Les brokers (ou courtiers) qui collaborent avec les traders sont rémunérés par un salaire fixe ou une commission touchée pour chaque transaction.

Ces fourchettes indicatives peuvent varier en fonction des nombreux critères que nous avons évoqués. Ils changent bien évidemment en fonction de l’employeur, de la fluctuation boursière et des résultats obtenus par le trader (primes sur objectifs).

Quelles études suivre pour devenir trader et prétendre aux meilleurs salaires ?

Une formation en école de commerce est primordiale pour devenir trader ! Elle permet non seulement d’obtenir un bac +5, niveau d’études minimum requis pour obtenir la plupart des certifications, mais aussi de suivre un cursus spécialisé.

Il est en effet plus que recommandé d’opter pour des études de commerce et de gestion en finance. Vous pourrez par exemple passer les diplômes suivants pour suivre cette voie et devenir trader dès la sortie de vos études en école de commerce :

Pour arriver sur le marché de l’emploi en ayant déjà un bagage solide, prenez en compte le rôle des stages dans votre cursus. Ils représentent la base de l'expérience pratique pour le développement de votre future carrière.

Même si le futur trader est voué à travailler ailleurs que sur le sol français, il peut tout à fait passer un master finance en France qui sera reconnu à l’international.

Vous pouvez même aller encore un peu plus loin et décrocher un diplôme équivalent à un bac +6 de type master avec une spécialité finance, banque, statistiques ou ingénierie financière.

Quelles sont les perspectives de carrière et d’évolution salariale pour un trader ?

L’évolution de carrière d’un trader professionnel dépend d’une part de son expérience et d’autre part de sa performance. Plus le trader réalise des gains intéressants pour son entreprise, plus il aura une marge de négociation intéressante pour faire évoluer son salaire.

Il touchera également plus de primes et pourra espérer évoluer en tant que trader senior, gestionnaire de portefeuille ou analyste financier. Le trader senior pourra faire bénéficier une entreprise de son expérience et prendra en charge plus de responsabilités, gérant de gros montants ou manageant une équipe de traders juniors.

Le gestionnaire de portefeuille se concentre sur la constitution de portefeuilles d’investissement.

L’analyste financier est un spécialiste de l’analyse financière, il a avant tout un rôle de consultant et de conseiller financier pour le compte d’investisseurs.

Pour parvenir à évoluer de la sorte, le trader devra particulièrement soigner son réseau professionnel et ne pas négliger la formation continue.

Le métier de trader est passionnant. Devenez ce spécialiste des marchés financiers et des investissements grâce à un parcours en école de commerce. En vous lançant en tant que trader, vous pourrez prétendre rapidement à un salaire attrayant ainsi qu’à des évolutions de poste stimulantes. Contactez notre école de commerce IPAG pour obtenir plus d'informations sur nos formations en finance.