Business Intelligence : définition et avantages de la BI

21 juil 2022

Business_Intelligence_definition_et_avantages_de_la_BI

Qu'est-ce que la Business Intelligence (BI) ?

La Business Intelligence englobe un ensemble d’outils, de technologies, d'applications et de méthodes qui permettent à l’entreprise de réaliser l’analyse des données. Aujourd’hui, les entreprises ont conscience de l’importance de l’analyse de données dans leur stratégie. Pour connaître tous les rouages de la BI, l’IPAG Business School propose des formations diplômantes à distance et des masters à distance.

Définition de la Business Intelligence (BI)

La Business Intelligence, ou informatique décisionnelle, est un processus d’analyse de données utilisé par les dirigeants et les managers pour améliorer le pilotage de leur activité et leur prise de décision.

Les entreprises s’appuient sur les systèmes de Business Intelligence pour extraire et analyser de grands volumes de données stockées dans les data warehouses (entrepôts de données) ou les datamarts. Les outils décisionnels de BI permettent de les convertir en renseignements exploitables.

Quels sont les avantages de la Business Intelligence en entreprise ?

L’application de la BI apporte de nombreux bénéfices à une entreprise, dont l’obtention rapide d’une vue d’ensemble des processus. Les outils de visualisation de données fournissent les indicateurs clés (KPI) utiles à l’optimisation de certains processus internes dans le but d’améliorer les produits ou services.

En fournissant des informations pertinentes en temps réel, la BI permet d'accélérer les processus de décision ; en conséquence, les inefficacités sont identifiées et traitées plus rapidement. Une entreprise peut tirer parti de la BI pour identifier les performances, les axes d'amélioration ainsi que la tendance du marché, dans le but d’optimiser les stratégies d’entreprise et de générer de nouveaux revenus.

La Business Intelligence se montre également utile comme outil de référence commun à tous les niveaux d’une entreprise. Une solution de BI est configurée de manière à permettre aux divers utilisateurs de faire des requêtes et des rapports à partir de tableaux de bord. Utilisés par les dirigeants et les employés, les outils de la BI assurent l’uniformisation des données, permettant ainsi une meilleure compréhension par l’ensemble des collaborateurs.

Elle est en mesure d’anticiper les besoins des clients et du marché, grâce à des analyses prédictives. Avec l’application de la BI, l’entreprise peut prédire la réussite de ses décisions, ce qui représente un fort avantage concurrentiel.

Quels sont les domaines d’application de la Business Intelligence ?

La Business Intelligence était à l’origine centrée sur le domaine comptable et financier, qui traitait une quantité importante de données. Avec le big data, elle s’est petit à petit étendue à d’autres domaines de l’entreprise afin de soutenir une meilleure prise de décision des verticales métiers.

Les systèmes de la BI s’appliquent aussi bien à la gestion de la relation client, à la force de vente, à la gestion de la chaîne logistique qu’aux ressources humaines. Il existe même aujourd’hui des bibliothèques d’indicateurs prêtes à l’emploi qui sont développées pour suivre ces différentes activités.

Comment mettre en place la Business Intelligence en entreprise ?

La mise en place d’une solution de BI en entreprise se réalise en quatre étapes pour transformer les données en informations pertinentes pouvant être utilisées à des fins décisionnelles.

La première étape consiste à identifier la ou les sources de données à collecter.

Ensuite, il y a la mise en place d’un outil d’extraction appelé ETL (Extract, Transform, Load). Il permet de récupérer les données brutes en provenance des différentes sources de l’entreprise, de les trier et de les transformer afin qu’elles soient prêtes pour un usage décisionnel.

La troisième étape est celle du stockage des données. Il s’agit de centraliser l’ensemble des données traitées dans des bases de données.

Enfin, la dernière étape est la restitution des données. À l’aide d’outils de data visualisation, les données sont remontées sous forme de reporting et de tableaux de bord. L’information se présente alors sous une forme exploitable, prête à être analysée par les décideurs et les spécialistes de la data.

Comment se former à la Business Intelligence ?

Pour devenir expert en Business Intelligence, il existe de nombreuses formations analytiques permettant d’accéder aux métiers de data scientist, data miner, consultant BI ou encore chef de projet en informatique décisionnelle.

Pour se former à la BI, l’IPAG propose un Master of Science Manager de la Transformation Digitale à distance. Ce master est composé de 5 blocs formant à diverses compétences en matière de Business Intelligence, de gouvernance des données, d’analytics, d’innovation strategy et de design thinking. Ces modules spécifiques sont capitalisables pour obtenir un titre professionnel (RNCP Manager de projet) ou un Master of Science.

La BI est un domaine complexe qui s’appuie sur de nombreuses technologies liées à la data analysis, la data science et le data engineering. Véritable outil d’aide à la décision, la BI est un atout majeur pour les grandes entreprises. Pour réussir un projet de Business Intelligence, le déploiement nécessite d’avoir des salariés compétents en la matière afin de mieux appréhender le domaine. Les formations en ligne de l’IPAG sont accessibles aussi bien aux jeunes diplômés qu’aux professionnels. Pour se former à la Business Intelligence dans de bonnes conditions, l’IPAG vous donne ses conseils sur comment s’organiser pour les cours à distance.