Comment rechercher son premier emploi ?

12 juil 2021

recheche-premier-emploi

Comment trouver un premier emploi ? C’est une question que vous vous posez probablement si vous vous apprêtez à entrer sur le marché du travail. Voici quelques conseils utiles pour entamer votre vie professionnelle de la meilleure des manières.

Affiner son projet professionnel

S’il est normal qu’au début de votre cursus, vous n’ayez pas une idée précise du métier que vous souhaitez exercer plus tard, à quelques mois de votre entrée dans la vie active, vous devez être capable de savoir ce que vous voulez et de pouvoir l’exposer clairement à un recruteur. Normalement, votre projet a dû s’affiner tout au long de vos études, être repensé ou conforté après quelques périodes de stages et si vous avez la chance d’avoir bénéficié d’un accompagnement à l’insertion professionnelle spécifique, comme c’est le cas à l’IPAG, vous devriez savoir parfaitement où vous en êtes.

Se renseigner sur le marché et repérer les entreprises qui recrutent

Vous pourriez postuler à tout va en vous disant que vous multipliez vos chances de trouver un emploi, mais la démarche reste assez aléatoire et finalement assez chronophage. Prenez plutôt le temps d’observer le marché, de repérer les secteurs d’activités les plus dynamiques et les entreprises qui recrutent. N’hésitez pas à prendre des contacts avec des recruteurs, à interroger votre réseau ou les alumni de votre école pour savoir si des postes sont à pourvoir dans leur entreprise ou s’ils peuvent vous mettre en contact avec d’autres professionnels.

Organiser sa recherche d’emploi

Trouver un job est un travail en soi, alors organisez-vous ! Classez les offres d’emploi qui vous intéressent dans un tableau, notez les différentes échéances à venir, les dates limites de candidature, les relances à faire, le type de contrat proposé (CDD, CDI…), etc. Ne vous découragez pas aux premiers échecs éventuels et essayez d’identifier pourquoi vous n’avez pas réussi à retenir l’attention d’un recruteur. Ce dernier accepte d’ailleurs, parfois, de vous faire un retour sur votre candidature, pour vous aider à vous améliorer.

Soigner son profil sur les réseaux sociaux professionnels

Lorsque que vous répondez à une offre publiée ou que vous envoyez une candidature spontanée, le premier réflexe d’un recruteur sera souvent d’aller consulter votre profil LinkedIn ou de vous « googliser ». Choisissez une photo donnant une image sérieuse de vous, détaillez les missions que vous avez effectuées lors de chacune de vos expériences professionnelles, soignez votre présentation, apportez des éléments relatifs à votre personnalité sans trop en faire et donnez envie aux recruteurs d’en savoir plus sur vous. Au-delà des réseaux professionnels, c’est votre identité numérique toute entière qui pourrait être scrutée, alors songez aussi à vérifier l’image que vous renvoyez sur d’autres réseaux. Inutile de vous dire que certaines photos de votre vie étudiante ou certains propos pourraient nuire à votre employabilité.

Personnaliser ses candidatures

Chaque lettre de motivation et chaque CV que vous envoyez doivent être adaptés à vos candidatures. Trop de jeunes diplômés ont tendance à postuler sans personnaliser véritablement leur candidature. Or les employeurs ont horreur de lire des lettres de motivation impersonnelles. Consacrez donc du temps à vous renseigner sur l’entreprise qui embauche, à montrer que vous savez à qui vous vous adressez. Et laissez entendre, mais en termes clairs, que vous êtes le meilleur candidat. Si vous voulez décrocher un premier emploi, cette étape parfois fastidieuse est indispensable. Enfin, vous pouvez arranger parfois un peu la vérité, en mentant par omission par exemple, mais ne trichez pas sur votre expérience professionnelle, vous risqueriez de le payer à l’occasion de l’entretien d’embauche.

Préparer ses entretiens d’embauche et effectuer des relances

Renseignez-vous de manière approfondie sur l’entreprise qui vous invite à un entretien, son activité, son actualité, ses concurrents, son rayonnement, etc. Insistez sur l’intérêt que vous lui portez, sur l’opportunité pour vous d’acquérir une première expérience grâce au poste auquel vous prétendez. Soyez sûr de vous sans être prétentieux et vous mettrez alors toutes les chances de votre côté pour décrocher un premier emploi. N’hésitez pas à poser des questions à votre interlocuteur, notamment sur la suite du processus de recrutement. Après l’entretien, n’oubliez pas de remercier votre interlocuteur, y compris par écrit, et de le relancer poliment si vous n’avez pas de réponses.

Faire quelques concessions

Un baromètre de l’APEC en 2018 indiquait qu’un jeune diplômé sur quatre n’occupait pas un premier poste en adéquation avec sa qualification ou ses aspirations personnelles. Ne répondez pas à n’importe quelle offre d’emploi mais il est parfois indispensable de faire preuve de souplesse. Vous pouvez, par exemple, travailler dans un poste qui ne correspond pas tout à fait à vos attentes mais qui se trouve être dans le secteur d’activité qui vous plait. Ou inversement, vous pouvez occuper le poste qui vous convient dans un secteur qui vous attire moins et faire vos armes en attendant de trouver un poste plus en phase avec vos aspirations. C’est le tout début de votre parcours professionnel, il s’agit d’abord de trouver du travail. Alors considérez ce premier job comme un tremplin éventuel et gardez un œil sur les recrutements pour les fonctions et les secteurs qui vous intéressent.

Ce qui pourraitvous plaire

Que faire après un bachelor

03 sep 2019

Après le bachelor, quels débouchés ? Quelles poursuites d'études ?

Avec un excellent taux d’insertion professionnelle à l’issue du cursus et de multiples spécialisations possibles dans les domaines du management et de la gestion d’entreprise, le bachelor est un diplôme aujourd’hui aussi prisé des étudiants qu’apprécié des recruteurs. Pour ceux qui souhaitent repousser leur entrée sur le marché du travail et poursuivre leurs études, ce diplôme de niveau bac+3 offre la possibilité d’entrer en master au sein d’une grande école de commerce ou encore de rejoindre un cursus universitaire. Alors, que faire après un bachelor ? Entrer pleinement dans la vie professionnelle ? Choisir de poursuivre ses études ? On vous dit tout sur les possibilités qui s’offrent à vous après l’obtention de votre bachelor.

Lire l'article