Bachelor ou licence professionnelle : quelle formation choisir ?

15 juin 2021

bachelor_vs_licence_pro

En septembre 2021, la Licence professionnelle en IUT et le Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) fusionneront pour laisser place au « Bachelor Universitaire de Technologie » (BUT). Pourtant, il faut bien distinguer cette formation universitaire des Bachelors dispensés dans les écoles de commerce. Pour vous aider à y voir plus clair et faire le bon choix, voici un récapitulatif des différences qui existent entre ces deux formations.

Le lieu d’études : en milieu universitaire ou en école de commerce ?

Les Licences professionnelles, comme les BUT qui verront prochainement le jour, sont des diplômes universitaires alors que les Bachelors « classiques » sont des diplômes dispensés par des établissements d’enseignement supérieur privés. Universités et Grandes Écoles ont une approche pédagogique et une conception de l’accompagnement des étudiants très différentes. Le suivi assuré par les coordinations et les professeurs des Business School n’a pas d’égal dans l’enseignement universitaire où vous pourrez parfois avoir le sentiment d’être livré à vous-même. Aussi, vous ne retrouverez pas à la fac l’ambiance unique des grandes écoles, leurs associations étudiantes et toutes les activités extra-scolaires qui font leur réputation (week-end d’intégration, gala de fin d’année, compétitions sportives inter-établissements…).

Découvrez les bachelors

Niveau de formation et durée du cursus

Jusqu’à aujourd’hui, une Licence professionnelle s’obtenait en une seule année universitaire que l’étudiant effectuait après avoir obtenu 120 crédits ECTS à l’issue de deux ans d’études (en BTS, DUT, Licence à l’université…). À partir de la rentrée 2021, le Bachelor Universitaire de Technologie, diplôme national de niveau Bac+3, s’obtiendra donc après trois ans d’études dans le programme. Quant aux Bachelors en école de commerce, ils s’obtiennent après trois ans d’études supérieures. À l’IPAG, il est visé Bac+3 par le ministère de l’Enseignement supérieur sur le campus de Paris et figure au répertoire national des certifications professionnelles (Titre RNCP) sur le campus de Nice.

Mentions et spécialisations

Il existe plus de 170 mentions de Licence professionnelle couvrant pratiquement tous les secteurs d’activité. Quant aux Bachelors, historiquement délivrés par des Écoles de commerce, ils étaient principalement spécialisés en marketing, gestion des entreprises ou management, mais aujourd’hui, vous pourrez trouver aujourd’hui des formations plus ciblées encore : Communication et Marketing digital, Commerce international, Management du Luxe, etc.

Professionnalisation, stages et alternance

En Bachelor comme en Licence pro, les programmes sont composés d’enseignements théoriques et pratiques, d’heures de cours dédiées à la mise en situation et de périodes de formation en milieu professionnel. À l’IPAG, un stage en entreprise par an est obligatoire et pour acquérir plus d’expérience professionnelle, la formation en alternance est également possible dans certains cas (en signant un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage).

Reconnaissance internationale

Inspirés du modèle anglo-saxon, les Bachelors des Business Schools sont de véritables références à l’étranger par rapport aux Licences professionnelles. Les titulaires d’un Bachelor ou d’un BBA (Bachelor in Business Administration) d’une grande école de commerce auront beaucoup plus d’opportunités sur le marché du travail, notamment à l’international.

En savoir plus sur les Bachelors visés de l’IPAG à Paris

Poursuite d’études, débouchés et insertion professionnelle

Les jeunes diplômés d’un Bachelor, ou d’une Licence professionnelle, ont le niveau de qualification et toutes les connaissances et compétences essentielles pour intégrer le monde professionnel dans le domaine de spécialisation choisi. Cependant, de nombreuses passerelles existent pour ceux qui ont un projet professionnel différent et qui souhaitent poursuivre leurs études en Master professionnel à l’université ou en Programme Grande École, Grade de Master, par exemple.

Admission et sélectivité

La sélection à l’entrée de l’Université est, en principe, moins importante que dans une Grande École, mais certaines spécialisations de Licence professionnelle peuvent être très demandées et les capacités d’accueil limitées. Dans un cas comme dans l’autre, il vaut mieux avoir un dossier de candidature solide et bien préparer ses arguments puisque l’admission sur fait dossier et entretien.

Frais de scolarité

Les frais d’inscription sont beaucoup plus élevés en Bachelor dans un établissement privé qu’à l’Université dans le cadre d’une Licence pro ou d’un BUT, puisqu’ils sont de 170 euros par an (en dehors du règlement de la CVEC) contre 7 700 euros en Bachelor dans une école comme l’IPAG, et plus encore dans d’autres établissements. La différence s’explique par l’accompagnement dont vous bénéficiez tout au long de vos études (coaching carrière, suivi personnalité…), le réseau d’entreprises et de professionnels auxquels vous avez accès, la qualité de vie sur les campus (espaces de coworking, salles informatiques, cafétérias…) et les « à-côtés » tels que le week-end d’intégration, la semaine au ski, les galas et remises des diplômes, etc.

Parcours BTS de l’IPAG à Nice

 

Parcours Bachelor pro de l’IPAG à Nice