Programme Grande École : objectif « international » pour la prochaine rentrée

21 mar 2022

Programme_Grande_École_objectif_international_pour_la_prochaine_rentrée

Depuis quelques mois, l’IPAG a considérablement renforcé son offre internationale grâce à la signature de nombreux partenariats avec des universités et des Business Schools implantées aux États-Unis, en Australie, au Canada, en Argentine, en Corée du Sud, au Brésil, en Espagne, en Chine, etc.

23 nouveaux partenaires

Cette politique de développement impulsée par l’IPAG répond à une ambition claire : renforcer encore la dimension internationale du Programme Grande École (Bac+5, Grade de Master) et conserver son statut de pionnière en la matière.

Dès la rentrée prochaine, les nouveaux partenariats signés permettront :

  • De multiplier les possibilités d’échanges en 3e année ;
  • D’offrir l’opportunité de décrocher un diplôme ou un certificat undergraduate ;
  • D’élargir l’offre de double-diplômes proposés en 5e année ;
  • De renforcer les Tracks internationaux du programme.

Pour Valérie Pasturel, Directrice des relations internationales de l’IPAG, « l’enjeu n’était pas de signer avec le plus grand nombre de partenaires possibles mais de se concentrer sur les universités accréditées de réputation mondiale, les destinations les plus appréciées des étudiants et les diplômes les plus prisés des recruteurs ». Au regard des vœux exprimés pour les expatriations prévues à la rentrée, l’objectif est rempli.

Cap sur la rentrée 2022

3e année « internationale »

À l’IPAG, la 3e année du Programme Grande École est entièrement consacrée à l’international et les étudiants passent l’intégralité de l’année à l’étranger, en séjour d’études d'abord, puis en stage ou encore en mission de volontariat. Aujourd’hui, plus de 130 étudiants se sont d’ores et déjà positionnés pour obtenir l’un des 16 Bachelors ou certificats proposés avec nos nouveaux partenaires. McGill University School of Continuing Studies (Canada), SolBridge School of Business South Korea (Corée du Sud) et Boston University Met College (États-Unis) constituent le Top 3 des destinations les plus prisées des étudiants.

 

Doubles diplômes de 5e année

S’agissant des échanges doubles-diplômants de 5e année, les possibilités ont été multipliées par quatre avec, à l’heure actuelle, près de 40 MSc, MBA ou Postgraduate Diploma possibles dans sept pays et déjà une quarantaine d’étudiants inscrits, pour la rentrée prochaine, à Greenwich University (Angleterre), McGill University School of Continuing Studies (Canada), Edinburg Napier University (Écosse), SolBridge University of Business South Korea (Corée du Sud), University of California Riverside et Boston University Met College (États-Unis).

 

Tracks internationaux

Enfin, les jeunes bacheliers qui feront leur entrée en 1re année en septembre auront la chance de bénéficier de Track internationaux entièrement rénovés. Summer sessions, expatriations et doubles diplômes « ciblés » jalonneront désormais le cursus des étudiants de l’American Track (version anglophone du PGE) ou des Tracks Asie, Brésil et Hispanique.

Témoignages des étudiants

Après deux années de pandémie et d’incertitudes quant à leurs séjours d’études, les étudiants de l’IPAG sont heureux de pouvoir profiter des nouveaux partenariats et de partir se former à l’étranger.

Ils témoignent…

  • Titouan part à Griffith University (AACSB) « Tellement hâte de découvrir les activités proposées par la Griffith University à Gold Coast, d’aller surfer après les cours et de rencontrer des étudiants venant des quatre coins du monde ! »
  • Camille part à McGill University School of Continuing Studies (EQUIS) « La possibilité d’obtenir un certificat de cette université reconnue mondialement s’offrait à moi, je n’ai pas hésité ! »
  • Séverin part à Boston University Met College (EFMD, AACSB) « C’est un honneur de pouvoir intégrer cette école prestigieuse, considérée comme l’une des meilleures aux États-Unis. Le simple fait de pouvoir y étudier et vivre au sein de la culture américaine me rend heureux ! »
  • Anaïs part à Australian Catholic University (EFMD) « J'ai choisi l'Australie car j'ai découvert ce pays il y a 5 ans et j’avais adoré ! Quand j'ai su que je pouvais faire un double diplôme en Australie j'ai sauté sur l'occasion ! J'ai choisi ACU car c'est une université à taille humaine, avec un programme intéressant et la possibilité de choisir le campus dans lequel suivre mes cours ».