Comment définir un plan de transition énergétique en entreprise ?

04 jan 2022

Transition-énergie-entreprise

Les enjeux majeurs de la transition énergétique en entreprise

La transition énergétique est un enjeu majeur pour les entreprises comme pour les pouvoirs publics et les citoyens. Elle s’inscrit dans la démarche RSE des entreprises. Elle implique de revoir nos modes de production, de transformation et de consommation d’énergie dans le but de préserver notre environnement. La loi prévoit de nombreuses mesures pour la transition énergétique. Ces dernières visent à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre la raréfaction des énergies fossiles, la précarité énergétique et le réchauffement climatique. La loi TEPCV fixe à cette fin des objectifs visant à instaurer un modèle énergétique durable pour les entreprises. Elle prévoit plusieurs objectifs :

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 % pour 2030.
  • Réduire la consommation globale d’énergie de 50 % d’ici à 2050.
  • Réduire l’utilisation des énergies nucléaires et des énergies fossiles.
  • Augmenter l’utilisation des énergies renouvelables.
  • Réduire la quantité de déchets produits et mis en décharge d'ici à 2025.
  • Favoriser l'autonomie énergétique en produisant plus d’énergie verte en France.

Ces mesures concernent particulièrement les entreprises. Au-delà d’être écologique, la transition énergétique est un véritable vecteur de compétitivité pour les entreprises. Elle permet de coller aux valeurs écologiques des consommateurs, mais aussi de se différencier de la concurrence. Elle fait partie des stratégies de pénétration du marché de l'énergie.

Quelles sont les aides de l'État à la transition énergétique des entreprises ?

Changer de modèle énergétique est coûteux pour les entreprises. L’État leur propose de nombreuses aides financières afin que le budget ne soit pas un frein à la croissance verte.

 

Le Prêt Économies d’Énergie

 

Il est destiné au TPE et PME financièrement saines et ayant plus de 3 ans d’activité. Les entreprises qui souhaitent en bénéficier s’engagent à améliorer leur efficacité énergétique et participent à un programme d’investissement. Le montant du Prêt Éco-Énergie peut aller jusqu’à 100 000 €. Il est considéré comme un fonds propre et est pris en compte dans le bilan de l’entreprise.

 

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique

 

Il s’agit d’un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique des bâtiments des entreprises commerciales, industrielles, libérales, artisanales et agricoles. Il leur permet d’effectuer des travaux d’isolation, de ventilation mécanique ou encore de chauffage. Le crédit d’impôt est basé sur 30 % du montant des travaux, dans la limite de 25 000 € par entreprise bénéficiaire.

 

Les aides de l'ADEME

 

L’Agence de la Transition Écologique prévoit des aides financières pour aider les entreprises à mettre en place un plan de transition énergétique. Ces aides financières concernent la performance énergétique, l’énergie circulaire ainsi que les projets de recherche, de développement et d’innovation.

 

Les certificats d'économie d'énergie

 

Les certificats d’économie d’énergie peuvent permettre aux entreprises de financer partiellement leurs projets d’efficacité énergétique, en partenariat avec les vendeurs d’énergie.

La mise en place d'une stratégie de transition énergétique en entreprise

Mettre en place une stratégie de transition énergétique implique de passer par plusieurs étapes. Nous vous les présentons.

 

Dresser son bilan énergétique

 

La première étape est de mener un audit énergétique. Ce dernier vous permettra de comprendre comment consomme votre entreprise et dans quelles mesures (émissions de carbone, utilisation de produits polluants, émission de GES, qualité de l’air, consommations énergétiques moyennes…). Il concerne la consommation énergétique, mais aussi la gestion des déchets et tous les aspects de la société ayant un impact sur l’environnement.

 

Élaborer une politique d'économie d'énergie

 

Deuxième étape, identifier les axes d'amélioration possibles pour réduire au maximum votre empreinte énergétique. Il est temps de définir une stratégie précise pour y parvenir, de mettre en place des outils de suivi ainsi qu’un monitoring de la consommation d'énergie.

 

Définir un mix énergétique plus pérenne

 

La dernière étape consiste à limiter votre empreinte environnementale. Le modèle d’entreprise doit permettre la préservation des énergies fossiles. Pour ce faire, il est important de privilégier l’utilisation des énergies renouvelables.

Vous l’avez compris : la transition énergétique en entreprise est essentielle pour lutter contre le changement climatique. Elle favorise le développement des énergies positives ainsi que l’utilisation d’énergies renouvelables. Plus qu’un geste pour l’environnement, cette transition est un véritable atout économique et humain pour les entreprises. Vous souhaitez commencer un plan de transition énergétique ? Formez-vous grâce à l’IPAG Business School en suivant une formation à la transition écologique ou une formation efficience énergétique. Ces formations courtes se déroulent en ligne ou en présentiel.

Ce qui pourraitvous plaire

Etudiants en alternance

09 mar 2020

Notre guide pour intégrer une école de commerce en alternance

Le principe des études en alternance s’est largement démocratisé dans l’enseignent supérieur français et particulièrement au sein des écoles de commerce. Pour preuve, la possibilité d’effectuer son cursus en alternance concerne aujourd’hui la plupart des formations de bac +2 à bac+5 : Brevet de Technicien Supérieur (BTS), Bachelor, Bachelor in Business Administration (BBA) Programme Grande École (PGE), Master in Business Administration (MBA), etc.

Lire l'article

Que faire après un bachelor

03 sep 2019

Après le bachelor, quels débouchés ? Quelles poursuites d'études ?

Avec un excellent taux d’insertion professionnelle à l’issue du cursus et de multiples spécialisations possibles dans les domaines du management et de la gestion d’entreprise, le bachelor est un diplôme aujourd’hui aussi prisé des étudiants qu’apprécié des recruteurs. Pour ceux qui souhaitent repousser leur entrée sur le marché du travail et poursuivre leurs études, ce diplôme de niveau bac+3 offre la possibilité d’entrer en master au sein d’une grande école de commerce ou encore de rejoindre un cursus universitaire. Alors, que faire après un bachelor ? Entrer pleinement dans la vie professionnelle ? Choisir de poursuivre ses études ? On vous dit tout sur les possibilités qui s’offrent à vous après l’obtention de votre bachelor.

Lire l'article

Jeune étudiante

21 oct 2019

Quels débouchés après une école de commerce ?

Les diplômés d’une école supérieure de commerce n’ont a priori pas de mal à intégrer le marché du travail, en témoignent les enquêtes d’insertion professionnelle annuelles rendues publiques pour certaines. À l’IPAG, le taux de jeunes diplômés trouvant un emploi dans les 6 mois qui suivent leur sortie d’études est de 99%. En fonction du diplôme (Programme Grande École, BTS, Bachelor, BBA, MBA), de la spécialisation choisie et de leur profil, ces étudiants qui entrent pleinement dans la vie active travaillent dans divers secteurs d’activité. Petit tour d’horizon des débouchés et des métiers exercés par les jeunes -ou moins jeunes- alumni des grandes écoles de commerce...

Lire l'article