French Savoir-Faire

  • Maria-Giuseppina Bruna

    Professeure Titulaire en Sciences de Gestion

La Chaire IPAG ‘French Savoir Faire’ invite à repenser le lien entre le développement socio-économique des entreprises et les spécificités des écosystèmes qui les accueillent. Il s’agit là de réenvisager l’encastrement de l’économique dans le social (ici appréhendé dans sa plus large latitude, inclusive des Institutions, des cadres culturels et juridiques, des dynamiques sociales endogènes au système …). À cet égard, la Chaire place le diagnostic des atouts socio-économiques territoriaux et, donc, le rapport des entreprises à l’écosystème régional, au cœur de sa perspective.

Elle bénéficie du soutien (moral et financier) de l’entreprise mutualiste KLESIA.

Sur le plan scientifique, la Chaire ‘French Savoir Faire’ se propose d’analyser la perception de la marque France dans le monde. Et ce, à l’heure où la French Touch peine à acquérir une identité de marque claire, distinctive, attractive et rassurante. Pour ce faire, la Chaire embrasse une focale résolument interdisciplinaire, dynamique et comparatiste.

La Chaire IPAG ‘French Savoir Faire’ invite à repenser le lien entre le développement socio-économique des entreprises et les spécificités des écosystèmes qui les accueillent. Il s’agit là de réenvisager l’encastrement de l’économique dans le social (ici appréhendé dans sa plus large latitude, inclusive des Institutions, des cadres culturels et juridiques, des dynamiques sociales endogènes au système …). À cet égard, la Chaire place le diagnostic des atouts socio-économiques territoriaux et, donc, le rapport des entreprises à l’écosystème régional, au cœur de sa perspective.

Elle bénéficie du soutien (moral et financier) de l’entreprise mutualiste KLESIA. Sur le plan scientifique, la Chaire ‘French Savoir Faire’ se propose d’analyser la perception de la marque France dans le monde. Et ce, à l’heure où la French Touch peine à acquérir une identité de marque claire, distinctive, attractive et rassurante. Pour ce faire, la Chaire embrasse une focale résolument interdisciplinaire, dynamique et comparatiste.

Chaire de recherche, d’éveil civique et d’influence sociétale, « French Savoir Faire » se propose, au travers des outils de distanciation critique du chercheur, de réinterroger le récit national sur le plan économique, en cernant les jeux croisés qui concourent à bâtir une image (souvent fragmentée et inachevée) du savoir-faire hexagonal.

Grâce à la réalisation d’une campagne annuelle de collecte de données (par méthode de questionnaire) auprès d’un millier de décideurs et entrepreneurs étrangers intermédiée par les étudiants de l’IPAG Business School en expatriation de 3e année, la Chaire élabore un « Baromètre de la perception du French Savoir Faire ».

Créée à l’initiative du Prof. Guillaume Bigot, Directeur Général de l’IPAG Business School, et de Dr. Franck Dedieu (journaliste, ancien Professeur de Culture Générale à l’IPAG et actuel Rédacteur en chef adjoint de Marianne), la Chaire est désormais placée sous la direction du Prof. Maria Giuseppina Bruna (Directrice de l’Éthique, de la RSE et de la Recherche Sociétale de l’IPAG Business School), assistée du Dr. Abderrahmane Jahmane (Professeur assistant en Management à l’IPAG et Conseiller méthodologique de la Chaire).

Impact Social

  • Chaire de recherche et d’influence sociétale, « French Savoir Faire » poursuit une visée transformationnelle.
  • Elle appréhende le savoir-faire français comme un facteur de résilience de l’économie hexagonale post-COVID.
  • Or, face à la récession qui s’annonce consécutive à la crise sanitaire du COVID-19, il convient de cerner de nouveaux leviers d’attractivité internationale susceptibles de constituer des avantages comparatifs durables pour l’économie française. La capacité des entreprises et des territoires à retisser, dans une stratégie cohérente et néanmoins agile, le lien entre l’économique, le social et l’environnemental (triple bottom line approach) constitue un levier de compétitivité durable. Cela plaide en faveur d’un nouveau pacte de soutenabilité environnementale et d’inclusivité sociale.
  • C’est pourquoi, en vue de mieux cerner les facteurs de résilience territoriale, le « Baromètre du French Savoir Faire 2021-2022 » inclura un volet spécifique relatif à la perception territoriale (villes et territoires), avec une attention spécifique à quatre macro-régions : l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Région PACA et l’Occitanie.
  • La Chaire ambitionne de créer et d’animer avec son partenaire KLESIA à partir de fin 2020 un cycle de webinars du French Savoir Faire, puis de donner naissance au premier Club des entreprises du French Savoir Faire.

Contact

Prof. Dr. Maria Giuseppina BRUNA Directrice de la Chaire IPAG « French Savoir Faire ». Professeure Titulaire en Management et Directrice de l’Éthique, de la RSE et de la Recherche Sociétale du Groupe IPAG Business School.

maria-giuseppina.bruna@ipag.fr

Activities

Positionnement scientifique et philosophie de la Chaire

  •  Chaire de recherche, d’éveil civique et d’influence sociétale, « French Savoir Faire » se prévaut d’un enracinement fort dans la recherche pour contribuer à éclairer les enjeux de compétitivité et les défis stratégiques et organisationnels qui harassent les entreprises. Elle bénéficie du savoir-faire scientifique et partenarial de la Chaire IPAG « Entreprise Inclusive » avec laquelle elle coopère étroitement.
  • Think-and-do-tank, la Chaire se propose d’éclairer la prise de décision des acteurs publics et privés, en élaborant des recommandations de stratégie d’entreprise pour contribuer à faire émerger un véritable discours de marque français. Elle favorise le partage d’expériences entre entreprises, décideurs politiques et citoyens, au travers de publications scientifiques, de conférences, séminaires et webinars. Elle se veut un maillon du dialogue écosystémique entre l’IPAG et le territoire francilien.

Méthodes de recherche & « Baromètre du French Savoir Faire »

  • À mi-chemin des sciences économiques, de la sociologie et des sciences de gestion, la Chaire mobilise une approche pluridisciplinaire et multi-méthodes, conjuguant la réalisation d’enquêtes, d’études documentaires et de focus groups avec la conduite d’une campagne annuelle de collectes de données (par méthode de questionnaire) auprès d’un millier d’entrepreneurs et dirigeants étrangers, portant sur la perception du savoir-faire français. Cette enquête internationale est intermédiée par les étudiants de l’IPAG Business School lors de leur expatriation de 3e année.
  • La Chaire en tire un « Baromètre de la perception internationale du French Savoir Faire » dont le but est de restituer l’image dont jouissent (ou que subissent) à l’international de grandes entreprises hexagonales aussi bien que des PME et des TPE émaillant nos territoires.

Publications recents

  • Bruna, M. G., & Nicolò, D. (2020). Corporate Reputation and Social Sustainability in the early stages of start-ups: a theoretical model to match stakeholders' expectations through Corporate Social Commitment. Finance Research Letters, https://doi.org/10.1016/j.frl.2020.101508
  • Bruna, M. G. (2019). Auditer les quatre paris de la RSE pour bâtir l’entreprise de demain. Gestion 2000, 36(1), 19-36. https://doi.org/10.3917/g2000.361.0019

Partners

Evène-
ments

Tout voir