Validation of Learning from Experience

The Validation of Acquired Experience (VAE) allows you to make recognised the knowledge and skills resulting from your professional and personal experience in order to obtain all or part of a higher education diploma (Article R613-32 to R613-37 of the Education Code).

The VAE takes into account the professional skills acquired when your were employed, non-employed and voluntary activities, lasting at least 1 year, directly related to the content of the title or diploma.

THE VAE PROCESS

It can take 9 to 12 months (national average for all certifications combined) from admissibility to final decision.

Project definition

FACULTATIVE

Recourse to the free assistance of a regional public service guidance body, in particular the bodies empowered to provide career development advice.

Feasibility of the project / choice of certification

OPTIONAL/RECOMMENDED

Free help from EAV counselling centres: List on www.vae.gouv.fr.

Submission of the request for admissibility by the applicant ( BOOK 1)

MANDATORY

Deposit with the "certifying" body. This body or its delegated body verifies the direct report and the duration of activity in relation to the certification in question.

Drafting of the validation file by the candidate (BOOK 2) Accompaniment recommended

MANDATORY - Deposit with the "certifying" body or its delegated body.

OPTIONAL/RECOMMENDED - Accompaniment by the certifying body.

Evaluation defence with the validation jury

MANDATORY

Presentation before the evaluation jury. According to the certifiers, possible reconstituted work situation.

Notre programme de la validation des acquis de l'expérience

En savoir plus

Vous êtes actuellement en poste depuis maintenant des années et vous avez acquis de nouvelles compétences. Vous souhaitez évoluer professionnellement et obtenir un diplôme ou titre afin de valider vos acquis ? Notre programme de Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) est fait pour vous !

Qu'est-ce que la validation des acquis ?

La VAE est un programme de validation des savoirs et du développement des compétences acquis au cours de sa carrière et/ou de son engagement bénévole. C’est un droit individuel accordé aux salariés en activité professionnelle mais aussi aux demandeurs d’emploi. Toutes vos connaissances et compétences sont ainsi prises en compte, comme lors d’un parcours scolaire traditionnel, vous permettant d’obtenir un diplôme visé par l’État. C’est également un programme, vous permettant l’obtention de certifications professionnelles ou de titres professionnels inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Contrairement aux formations initiales, la VAE, faisant partie intégrante de la formation continue, ne consiste pas à reprendre ses études ou à assister à une formation. Ce programme se concentre uniquement sur vos acquis durant votre parcours professionnel, c’est-à-dire si l’évaluation de vos aptitudes et compétences professionnelles pour la validation par la remise d’un diplôme ou d’une certification.

Comment bénéficier de la VAE ?

La VAE est accessible à tous les candidats (de tout âge, pour tous les statuts, que vous soyez en poste ou demandeur d’emploi) justifiant d’un an d’expérience professionnelle au minimum. Vous devez également cibler un titre ou un diplôme en adéquation avec votre parcours ou expérience professionnelle, mais également votre projet professionnel.

Pour bénéficier d’une VAE, il faudra commencer par procéder à la demande de votre dossier VAE. Durant la constitution de votre dossier de candidature, vous pouvez disposer de l’accompagnement (démarches administratives, possibilités de financement, etc.) d’un conseiller dans l’un des points relais VAE existants (comme les pôles emploi ou les missions locales par exemple). Si vous êtes salarié en CDI, pensez également à vous renseigner sur les possibilités de financement comme le Compte Personnel de Formation (CPF) ou encore le congé VAE.

Pourquoi faire une validation des acquis ?

La VAE est un programme qui dispose de nombreux atouts pour impulser votre carrière et votre situation professionnelle. Il est parfois difficile de procéder à une reprise d’études lorsque l’on est engagé et lancé dans le monde professionnel. C’est pourquoi pour permettre à tous d’accéder à un niveau d’études supérieures, la VAE est un excellent moyen d’obtenir un diplôme sans avoir à retourner sur les bancs de l’école.

Valider ses acquis par l’obtention d’un titre officiel et reconnu est un moyen pour un salarié dans une entreprise de justifier de son niveau de qualification professionnelle. Cette reconnaissance officielle peut vous aider à sécuriser votre parcours professionnel mais aussi à justifier votre place et les responsabilités que vous avez.

Si vous souhaitez avoir plus de responsabilité dans votre entreprise, la VAE comprenant un bilan de compétences vous permet, d’évoluer, de progresser soit avec une élévation de votre poste actuel, soit grâce à une promotion.

Enfin, si vous souhaitez réaliser une transition professionnelle comme dans le cas où vous souhaiteriez entreprendre (création ou reprise d’entreprise) dans un domaine précis, la VAE peut être une solution accessible.

Comment la VAE est-elle financée ?

Pour financer votre VAE, il y a différentes solutions en fonction de votre situation professionnelle. Il faut savoir qu’il y a deux niveaux de financement à prendre en compte : les frais d’inscription et les frais de validation.

  • Vous êtes salarié dans le secteur privé : plan de formation de l’entreprise, CPF, Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA), Pôle Emploi, Agefiph… plusieurs organisations vous accompagnent dans le financement de votre VAE.
  • Vous êtes salarié dans le secteur public : plusieurs dispositifs sont mis en place en fonction de votre statut. Dans tous les cas, que vous soyez dans la fonction publique d’État, territoriale ou hospitalière, vous pouvez bénéficier du congé de VAE.
  • Vous n’êtes pas salarié : si vous êtes dirigeant, travailleur indépendant, commerçant, artisan… en fonction de votre situation ce sera l’AGEFICE, les organismes collecteurs agréés ou les conseils régionaux qui pourront vous accompagner financièrement.
  • Vous êtes demandeur d’emploi : Pôle Emploi peut prendre à sa charge toute ou partie d’une VAE si vous bénéficiez de l’Aide au Retour à l’Emploi (ARE). Vous pouvez également faire une demande de financement auprès du Conseil Régional.