L’inclusion : un impératif éthique et social

08 Jul 2020

L’inclusion : un impératif éthique et socialDepuis quelques années, les concepts d’intégration et d’insertion ont laissé place à la notion d’inclusion. Plus qu’une évolution sémantique, à l’origine liée aux mouvements des droits humains militant pour la reconnaissance des personnes handicapées dans les pays anglo-saxons, l’inclusion constitue aujourd’hui un nouveau paradigme : il nous oblige en tant qu’individus, organisations ou entreprises. Il nous invite à penser la responsabilité envers autrui autant qu’à réinvestir un projet de cohésion sociale au travail et dans la société.

Comment définir l’inclusion ? Comment la pratiquer au quotidien ? Le magazine Être a consacré un long article à ces questions dans lequel Maria Giuseppina Bruna, directrice et fondatrice de notre Chaire IPAG Entreprise Inclusive, et ses travaux sont largement cités.

L’occasion pour notre enseignante-chercheure, également directrice de l’Éthique, de la RSE et de la Recherche Sociétale de l’IPAG, de revenir sur les résultats des dernières études menées par la chaire.  L’inclusion est plus qu’un impératif d’ordre social, éthique ou juridique pour les entreprises, elle est le modus operandi de l’entreprise de demain : agile, réticulaire, innovante et socialement responsable. Pourquoi ? Parce que la pratique de l’inclusion au travail garantit aux entreprises une meilleure efficacité opérationnelle, accroît leur performance globale et esquisse un chemin de croissance durable.

Retrouvez l’article complet dans le n° 161 du magazine Être : ici