Quels sont les différents dispositifs de formation professionnelle disponibles ?

31 mai 2022

les_différents_dispositifs_de_formation_professionnelle_disponible

Vous souhaitez connaître les différents dispositifs de formation professionnelle ? Il existe de nombreuses solutions pour se former lorsqu’on est en activité ou en recherche d’emploi. Un salarié peut-il réclamer une formation à son employeur ? Qui sont les bénéficiaires d’un dispositif de formation ? Quels sont les différents dispositifs de formation professionnelle ?

Quelles sont les conditions d’application d’un dispositif de formation ? Quel dispositif de formation choisir ? Nous répondons à vos questions dans ce nouveau guide complet.

Qu’est-ce qu’un dispositif de formation professionnelle ?

Un dispositif de formation professionnelle est une ressource visant à faciliter l’accès à la formation des personnes en situation d’emploi. Ce type de dispositif est également ouvert aux personnes au chômage. Certains dispositifs sont mobilisables à la demande du salarié. D’autres doivent être coconstruits avec l’employeur. Il existe de multiples financements de formation professionnelle. Parmi eux, le CPF, le CTP, la reconversion par alternance, l’AIF, le plan de développement des compétences ou encore l’AFC.

Pourquoi utiliser un dispositif de formation ?

Utiliser un dispositif de formation permet aux demandeurs d’emploi comme aux salariés de se former tout au long de leur vie. Les formations sont de véritables tremplins. Reprendre ses études peut permettre d’acquérir de nouvelles compétences, d’accéder à un travail et à un salaire plus élevé. C’est également un moyen d’effectuer une reconversion professionnelle.

Comment choisir un dispositif de formation ?

Il est important de faire le point sur vos objectifs professionnels et personnels pour choisir la meilleure formation professionnelle. Trois paramètres peuvent vous permettre de repérer et de sélectionner le bon dispositif :

  • Votre situation professionnelle (salarié, demandeur d’emploi, entrepreneur…).
  • Vos objectifs (mobilité interne, reconversion, recherche d’emploi…).
  • Vos besoins (financement, rémunération, disponibilité…).

Quels sont les dispositifs de formation à l’initiative du salarié ?

Plusieurs dispositifs de formation peuvent être suivis sans construire de projet avec votre employeur. Ainsi, vous pouvez accéder librement à plusieurs dispositifs d’aide à la formation comme le CPF, le CIF, la VAE, le PTP et bien d’autres encore. Nous vous les présentons.

 

Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation permet de suivre l'une des formations qualifiantes éligibles au dispositif. Chaque salarié cotise entre 500 et 800 euros (pour les revenus les plus modestes) de formation par an, dans la limite de 5 000 ou 8 000 euros. Cet argent peut vous permettre de suivre une formation courte ou une longue formation, à distance ou en présentiel. Il vous suffit de consulter les modalités de chaque formation sur le catalogue en ligne pour choisir une formation compatible avec votre objectif et votre situation professionnelle.

 

Le projet de transition professionnelle (PTP)

Le PTP est un cadre qui permet à tout salarié de suivre une formation pour changer de métier ou de profession. Il s’agit d’une formation visant à vous offrir la possibilité d’effectuer une reconversion professionnelle. En principe, elle est soumise à une condition d'ancienneté.

Le bilan de compétences (BC) 

Ce dispositif de formation professionnelle vous permet de faire le point sur vos compétences pour définir votre projet professionnel et/ou personnel.

 

Le conseil en évolution professionnelle (CEP)

Il permet d’être accompagné dans l'élaboration et la mise en œuvre de votre projet.

Les dispositifs de formation pour les salariés de la fonction publique

Les salariés de la fonction publique peuvent accéder aux dispositifs de formation suivants :

  • Le CPF ;
  • Le congé de formation professionnelle ;
  • L’entretien de formation ;
  • La période de professionnalisation.

Quels sont les dispositifs de formation à l’initiative de l’employeur ?

Les dispositifs de formation suivants ne peuvent être suivis à l’initiative du salarié seul. L’employeur peut proposer ces actions de formation à ses salariés. Si ce n’est pas le cas, le salarié peut soumettre une demande, mais ne peut pas commencer une formation sans l’accord de son employeur.

 

Le plan de développement des compétences

Anciennement plan de formation, le plan de développement des compétences existe depuis le 1er janvier 2019. Ce document liste toutes les actions de formation choisies par l’employeur et mises à disposition des salariés de l’entreprise.

 

La reconversion ou promotion par alternance (Pro-A)

Ce dispositif propose des formations en alternance. Il est conçu pour permettre au salarié de bénéficier d’une promotion ou de se diriger vers un nouveau métier. Cette ressource s’adresse à tous les salariés en CDI, y compris les salariés en contrat unique d'insertion (CUI). Elle est également ouverte aux salariés en activité partielle, aux salariés sportifs et aux entraîneurs professionnels en CDD. Pour y prétendre, vous devez impérativement posséder un niveau de qualification inférieur au grade de licence (qui correspond à un bac +3).

 

L'entretien professionnel

Cet entretien vous permet d'analyser vos perspectives d'évolution professionnelle avec votre employeur.

 

La période de professionnalisation

Ce dispositif permet de suivre des formations qualifiantes en alternance. Considérée comme une formation sur mesure en entreprise, elle vous offre la possibilité d’acquérir les compétences et connaissances nécessaires pour exercer vos fonctions actuelles. Vous souhaitez en savoir plus sur le financement de la formation professionnelle ? Découvrez le guide complet proposé par l’IPAG pour donner un nouvel élan à votre vie professionnelle.