Reprendre ses études une fois adulte : comment faire ?

16 juin 2021

reprendre-ses-etudes

Vous avez déjà plusieurs années d’expérience professionnelle derrière vous et vous souhaitez acquérir de nouvelles compétences, évoluer vers d’autres postes ou vous reconvertir ? Quel que soit votre âge, il n’est jamais trop tard. Deux solutions s’offrent à vous pour suivre une formation continue : les cours du soir ou l’enseignement à distance.

Pourquoi reprendre des études à l'âge adulte ?

Chaque année, de nombreux adultes choisissent de reprendre une formation, pour quatre principales raisons. Il en existe évidemment d’autres, qui tiennent à la situation professionnelle de chacun.
 

Se former pour accéder à un poste plus important


Après quelques années d’expérience, il arrive que la perspective d’une évolution professionnelle vers certains postes à responsabilité vous contraigne à suivre une formation spécifique. Cette dernière vous permettra à la fois de développer vos compétences et d’obtenir un diplôme ou une qualification professionnelle.
 

Opérer une remise à niveau


Certains domaines, comme le marketing par exemple, ont connu de telles évolutions ces dernières années, que les savoirs acquis sur les bancs de votre école il y a 5 ou 10 ans peuvent déjà être en partie obsolètes. Dans ce cas, la formation professionnelle ou des cours de perfectionnement vous aideront à « rester dans le coup ».
 

Reprendre des études en vue d'une reconversion professionnelle


Pour les adultes qui souhaitent se reconvertir et changer radicalement de carrière professionnelle, une reprise d’études est souvent indispensable. N’hésitez pas à faire un bilan de compétences professionnelles avec un spécialiste, cela vous aidera à élaborer votre projet de formation et à prendre les bonnes décisions.
 

Retrouver un emploi


Les demandeurs d’emploi peuvent se lancer dans une formation diplômante ou qualifiante pour renforcer leur employabilité et retrouver une activité professionnelle. Les périodes de chômage sont aussi l’occasion de reprendre le cours de ses études.

Comment reprendre ses études ?

Suivre une formation en ligne


Aujourd’hui, de nombreux organismes, mais également des grandes écoles comme l’IPAG, ont intégré des cursus en ligne dans leur catalogue de formation. Celles-ci permettent notamment aux professionnels en poste de pouvoir de se former pendant leur temps libre et d’adapter leur emploi du temps. Ce type de formation, compatible avec une vie professionnelle en parallèle, séduit donc de plus en plus de salariés.

Découvrir nos formations en ligne


Entamer un Projet de Transition Professionnelle (PTP)


Le PTP, autrefois intitulé Congé Individuel de Formation, permet à tout salarié, sous conditions, de pouvoir s’absenter pour suivre une formation certifiante lui permettant d’évoluer professionnellement ou de changer de métier. Durant toute la durée de la formation, le salarié est rémunéré.
 

Choisir la Validation des Acquis de l’Éxpérience (VAE)


La VAE permet d’obtenir un diplôme ou une certification, enregistrée au RNCP, en s’appuyant sur son expérience, salariée ou non. La VAE est accessible à n’importe quel âge, et les candidatures sont évaluées par un jury qui décide de valider ou non les acquis du dépositaire du dossier. La VAE peut déboucher sur un diplôme national (de niveau Licence ou Master) ou un certificat de qualification professionnelle.

Comment financer sa reprise d'études ?

La question des frais d’inscription est parfois source de préoccupation pour les adultes qui envisagent de suivre une formation continue ou reprendre leurs études. Lorsque la formation est à l’initiative de votre entreprise, il faut savoir que cette dernière la financera en totalité. Dans le cas contraire, voici les possibilités de financement qui s’offrent à vous.
 

Le Compte Personnel de Formation (CPF)


Le CPF peut être utilisé par tous les salariés qui souhaitent se former au cours de leur carrière et effectuer une VAE. La formation choisie doit être éligible au CPF, c’est notamment le cas pour les formations enregistrées au RNCP, comme celles d’IPAG Online. Le CPF est alimenté par le salarié lui-même et plafonné à 5 000 €. Pensez à consulter régulièrement votre solde et à l’utiliser.
 

Les aides de Pôle Emploi et des collectivités territoriales


Si vous êtes demandeur d’emploi, votre conseiller peut vous renseigner sur les aides spécifiques dont vous pouvez bénéficier, vous orienter et vous accompagner dans la constitution de votre dossier de formation. Songez également à solliciter les aides des collectivités, principalement des Régions mais également des Conseils départementaux ou des Mairies.

Le financement personnel et l’alternance

Si votre compte CPF, les aides de votre Région ou de Pôle Emploi ne couvrent pas la totalité des frais de formation, vous pouvez contribuer vous-même au financement de votre formation. Certaines sont assez coûteuses, notamment lorsqu’elles débouchent sur l’obtention d’un diplôme visé après une ou deux années d’études. Sachez que l’alternance peut vous permettre de financer intégralement vos études.