Notre guide pour bien rédiger ses dossiers de VAE (livrets 1 & et 2)

16 oct 2020

dossier-vae

La VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience est un moyen de valider son expérience professionnelle et d’obtenir une certification professionnelle lorsqu’on a plusieurs années d’expérience à son actif. Pour cela, il est nécessaire de constituer un dossier de VAE. Il est important de ne pas se précipiter et de bien se renseigner avant de monter son dossier. Vous devez en effet connaître les spécificités de l’organisme certificateur sur ses procédures pour les VAE, mais aussi connaître les différents moyens de financer sa VAE. Comment constituer son dossier VAE ? De quoi sont composés les différents livrets ? Focus sur les livrets 1 et 2 de la VAE.

Constituer son dossier de demande de VAE (livret 1)

Qu’est-ce qu’une VAE ? La Validation des Acquis de l’Expérience est un droit qui permet aux personnes engagées dans la vie active de faire reconnaitre leurs compétences. Tous les savoirs acquis en dehors du parcours traditionnel sont pris en compte ; il peut s’agir d’expériences bénévoles ou salariées. La VAE permet d’obtenir une certification ou un diplôme d’État inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Le diplôme visé doit avoir un rapport direct avec les compétences acquises au cours des expériences professionnelles du demandeur. La VAE peut permettre d’évoluer professionnellement au sein d’une entreprise, mais aussi d’effectuer une reconversion professionnelle.
 

Qu'est-ce que le dossier de recevabilité ?


Le livret 1 de la VAE est un dossier de recevabilité. Il rend officielle la demande de VAE auprès de l’organisme certificateur. Il doit être adressé au DAVA (Dispositif Académique de Validation des Acquis) et demande de réunir un certain nombre de documents.
 

De quoi est composé le dossier de recevabilité en VAE ?


Le dossier de recevabilité de VAE est composé de 4 rubriques :

  1. Un formulaire de candidature renseigné et signé ;
  2. Les documents relatifs à la durée de l’expérience ;
  3. Toutes les pièces justificatives relatives à l’expérience professionnelle en lien avec la qualification professionnelle visée (fiches de paies, contrats de travail, déclaration d’existence URSAFF d’une association, attestation sur l’honneur du président de la structure signée par les deux parties, contrat de volontariat associatif, inscription sur la liste des sportifs de haut niveau…) ;
  4. Une attestation sur l’honneur indiquant qu’une seule demande de VAE a été déposée pour cette certification visée au cours de l’année civile en cours.

Constituer son dossier de validation (livret 2)

Le livret 2 de la VAE a pour objectif de vérifier que le demandeur a une réelle expérience en milieu professionnel. Il devra ainsi donner des preuves concrètes de son expérience acquise lors de l’exercice d’une activité professionnelle.
 

Qu'est-ce que le dossier de validation ?


Étape numéro 2 de la VAE : rédiger son dossier de validation. Envoyé au demandeur après acceptation du livret un, il permettra au jury de déterminer les compétences et aptitudes du demandeur lors de l’oral de la VAE. Les contenus des dossiers de validation de VAE diffèrent selon les organismes certificateurs au niveau de leur structure et de leur forme, mais leur contenu reste identique.
 

De quoi est composé le dossier de validation ?


Le dossier de validation sert à présenter les expériences professionnelles ou bénévoles passées et le contexte de travail du demandeur. Ce dernier doit être capable de décrire précisément les tâches effectuées pour chacune des expériences professionnelles, bénévoles ou associatives citées. Il doit y décrire son secteur professionnel, son positionnement au sein de l’entreprise et une analyse détaillée des activités réalisées. Enfin, le demandeur de la VAE doit fournir des preuves annexes pour étayer la description de ces activités. Il peut s’agir de documents administratifs réalisés par ses soins ou d’exemples d’activités mises en place sur son lieu de travail.
 

Comment bien remplir son dossier de validation d'acquis des expériences ?


Bien remplir un dossier de VAE n’est pas aussi simple que l’on peut l’imaginer : le contenu doit être bien structuré, synthétique et pertinent. Le demandeur doit être capable d’expliquer son rôle au sein de son entreprise et ses fonctions de manière détaillée, en prenant soin de mettre en avant les bonnes expériences.

Une rédaction soignée, formulée de manière compréhensive, avec une bonne syntaxe et une orthographe irréprochable, est indispensable. Le demandeur doit également soigner la forme du livret 2 afin de montrer qu’il prend sa démarche au sérieux.

Toutes les preuves du travail effectué, exemples et mises en situation citées doivent être en rapport direct avec le diplôme visé. Les informations données doivent être réelles et bien choisies : elles seront à développer devant le jury, qui posera des questions afin d’en apprendre plus sur le demandeur. Il est possible que le jury propose des mises en situation au demandeur, afin de savoir s’il est capable de proposer la solution la plus adaptée à une problématique donnée et d’analyser son comportement dans une situation nouvelle ou inconnue. C’est à l’issue de l’entretien avec le jury que la demande de VAE sera jugée recevable, non recevable ou partiellement recevable (dans ce cas, il faudra étoffer son dossier puis repasser un oral).

Ce qui pourraitvous plaire

Etudiants en alternance

09 mar 2020

Notre guide pour intégrer une école de commerce en alternance

Le principe des études en alternance s’est largement démocratisé dans l’enseignent supérieur français et particulièrement au sein des écoles de commerce. Pour preuve, la possibilité d’effectuer son cursus en alternance concerne aujourd’hui la plupart des formations de bac +2 à bac+5 : Brevet de Technicien Supérieur (BTS), Bachelor, Bachelor in Business Administration (BBA) Programme Grande École (PGE), Master in Business Administration (MBA), etc.

Lire l'article

Pourquoi faire un MBA

16 sep 2019

Pourquoi faire un MBA ?

Le Master Of Business Administration (MBA), diplôme reconnu pour sa dimension internationale, peut aussi bien s’adresser aux étudiants titulaires d’un diplôme de niveau bac+3 qu’aux cadres en poste qui veulent booster leur carrière professionnelle ou entamer un projet de reconversion. Si vous êtes intéressé par ce cursus proposé par de grandes écoles de commerce, voici un petit tour d’horizon des principaux avantages qu’il présente.

Lire l'article