Back to top

Quel est le salaire d'un alternant ?

02 mars 2020

Quel est le salaire d'un alternant ?

 

Réaliser toute ou partie de ses études en combinant théorie et expérience professionnelle est de plus en plus recommandé aux étudiants, peu importe la formation. L’insertion professionnelle commence désormais dès lors que vous intégrez les études supérieures ! Après vous avoir partagé les multiples avantages à profiter de l’alternance au cours de vos études, aujourd’hui nous développons avec vous l’un d’eux : la rémunération d’un alternant !

 

Quel est le salaire d'un alternant en contrat d'apprentissage ?

 

Le contrat d’apprentissage, comme un contrat de travail (à durée déterminée), lie une entreprise et un individu dans l’objectif de le former tout en lui versant une rémunération pour les missions effectuées, y compris durant la première année d’apprentissage. Il permet aux étudiants dans l’enseignement technologique, professionnel, secondaire ou supérieur de faire leur formation en alternance. Ce type de contrat s’adresse aux étudiants de 15 à 30 ans ainsi qu’aux apprentis hors de cette tranche d’âge, à condition qu’ils préparent un diplôme ou un titre supérieur identique à celui qu’ils ont déjà, qu'ils soient travailleurs handicapés, sportifs de haut niveau, créateurs ou repreneurs d’entreprise.

 

Concernant le salaire des apprentis, celui-ci est calculé en pourcentage du SMIC, qui, lui, varie en fonction de l’âge. Concrètement, en brut celui-ci s’élève de 27% à 67% du SMIC (ou du salaire minimum conventionnel) pour les moins de 20 ans et de 53% à 100% dès 21 ans. La dernière variable du salaire des apprentis sera l’ancienneté de ceux-ci dans l’entreprise : à chaque année de contrat, le pourcentage de la rémunération minimale augmente.

 

Par exemple, un apprenti de moins de 18 ans en 1ère année de contrat percevra 27% du SMIC ou du salaire minimum conventionnel. En deuxième année, celui-ci sera de 39% du SMIC puis en troisième année, 55%.

 

 

Quel est le salaire d'un alternant en contrat de professionnalisation ?

 

Pour réaliser votre formation en alternance, le second type de contrat disponible est le contrat de professionnalisation (également appelé “contrat pro”). Considéré aussi comme un contrat à durée déterminée d’un point de vue administratif, celui-ci est réservé aux jeunes âgés de 16 à 25 ans qui souhaitent compléter leur formation initiale mais il peut s’adresser également aux plus de 26 ans sous certaines conditions (demandeurs d’emploi, bénéficiaires d’aides comme le RSA, l’allocation de solidarité spécifique, l’allocation aux adultes handicapés et aux personnes bénéficiant du contrat unique d’insertion).

 

Tout comme le contrat d’apprentissage, le contrat de professionnalisation vous permet de percevoir une rémunération basée sur un pourcentage du SMIC variant en fonction de votre âge : de 55% à 65% du salaire minimum interprofessionnel de croissance pour les moins de 20 ans et de 70% à 85% de cette même base (ou du salaire minimum conventionnel s’il existe) pour les plus de 21 ans. Enfin, le salaire minimum de l’apprenti peut également varier en fonction du niveau du diplôme qu’il passe : si celui-ci est inférieur au bac pro ou supérieur ou égal au bac pro.

 

Par exemple, un étudiant en formation initiale de 23 ans qui suit une formation supérieure ou égale au bac pro perçoit un salaire d’un montant minimum de 80% du SMIC. Si le diplôme est inférieur au bac pro alors sa rémunération sera de 70% du SMIC.

 

Si vous souhaitez plus de renseignements sur la rémunération exacte ou approximative de votre contrat en alternance, vous pouvez vous rapprocher des ressources humaines de votre entreprise d’accueil pour connaître leur barème ou grille de salaire et votre salaire mensuel ou encore du montant du smic conventionnel de l’entreprise (dans tous les cas, vous aurez connaissance de votre rémunération avant ou pendant la signature du contrat). Vous pouvez également vous rendre sur le simulateur de calcul de l'alternance sur www.alternance.emploi.gouv.fr.

 

Les majorations de salaire pour un alternant

 

En tant que salarié, bien que toujours étudiant, l’alternant peut bénéficier de majorations de salaire. Celles-ci peuvent dépendre du secteur d’activité, du diplôme passé, de la durée de la formation et du contrat, etc.

 

L’exemple le plus concret est celui du secteur public, il existe des majorations de rémunération propres à ce secteur :

  • le salaire minimum de l’apprenti peut être majoré de 10% s’il prépare un titre ou un diplôme de niveau IV (baccalauréat général, technologique ou professionnel) ;
  • une majoration de 20% du salaire est possible si l’étudiant prépare un titre ou diplôme de niveau III (bac+2 comme un BTS ou un DUT).

 

Enfin, en fonction du diplôme, du niveau de qualification, de la durée du contrat, en cas de prolongation de contrat, votre employeur peut décider de majorer votre salaire ! Si vous avez fait le choix de signer un contrat d’apprentissage, votre salaire sera obligatoirement revu à la hausse en fonction de votre âge (si la durée de votre contrat est assez longue pour que vous passiez d’une tranche d’âge à une autre).

 

Pour finir, n’oubliez pas que vos heures supplémentaires sont également rémunérées, à un taux horaire plus avantageux. Ces suppléments de salaire sont d’ailleurs exonérés de votre impôt sur le revenu.

 

Les compléments de revenu pour un alternant

 

Votre statut de salarié et votre salaire peuvent vous permettre de faire une demande auprès de la CAF de la prime d’activité. Ce complément peut s’ajouter à vos revenus à condition que vous déclariez vos revenus trimestriels lorsque l’organisme vous en fera la demande.

 

En conclusion, à l’IPAG Business School, notre Career Center vous accompagne dans la recherche de votre alternance en tant qu’étudiant, que ce soit pour un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, mais aussi dans votre recherche d’alternants si vous êtes une entreprise !

 

Pour tout renseignement complémentaire sur nos contrats, nos entreprises, nos étudiants ou nos programmes en alternance, n’hésitez pas à contacter notre Career Center et ses équipes sur le campus de Paris (careercenter-paris@ipag.fr) et sur le campus de Nice (careercenter-nice@ipag.fr).